L’association

Site officiel de l’association pour la mémoire des Ouvriers Indochinois

Porter la mémoire des ouvriers indochinois requis par la France lors dela seconde guerre mondiale

Telle est l’ambition de l’association « Mémorial pour les Ouvriers Indochinois » en abrégé M.O.I.

Logo MOI

La réutilisation, dans un sens plus noble, de ce sigle qui désignait la Main d’Oeuvre Indigène a semblé une évidence.

Capture

Statuts – article 3 – Objet

« Edification d’une stèle en Camargue à Salin de Giraud (commune d’Arles) commémorant l’emploi de 20 000 ouvriers Indochinois immigrés de force en France au début de la seconde guerre mondiale.

Mise en œuvre de toute action visant à préserver dans nos mémoires ce moment d’Histoire comme élément constitutif de l’identité des territoires où ils ont travaillé. »

L’objet de l’association, ainsi libellé, vise à ce que tous les efforts et toute la concentration soient, dans un premier temps, portés sur ce qui a paru le plus urgent aux membres fondateurs, c’est à dire de continuer la mise en oeuvre des projets initiés en 2009 avec la Ville d’Arles, première commune française à reconnaître l’apport de ces « cong binh » à l’effort de guerre.

Cette phase étant bien engagée, l’objet s’élargit vers la représentation et la défense de ces hommes et de leurs familles et vers la réalisation ou le soutien à tous les travaux améliorant la connaissance historique et sa diffusion.